Accueil

Bienvenue sur le site de Guillaume Gillet,

Psychologue à domicile.

Entretien, consultation, suivi, accompagnement psychologique, psychothérapie


 

Je vous propose des rencontres thérapeutiques qui se dérouleront à votre domicile.

Cette page d’accueil résume l’ensemble des informations dont vous avez besoins. Mais vous pouvez directement y accéder par l’intermédiaire du Menu ci-dessus.


 Présentation

DSC00591 » Pourquoi je souffre ?…qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? « 

  • Parce que parfois, le temps n’attend pas, parce que la souffrance est trop importante, qu’on ne peut plus tenir, qu’il nous faut parler ou écrire quelque chose et l’adresser à quelqu’un et que l’on a besoin d’être simplement entendu, sans forcément toujours agir immédiatement ou devoir tout garder pour soi…
  • Parce que parfois on va mal, on ne sait pas pourquoi, quelque chose ne va pas, on ne se sent pas bien, on voudrait en parler mais à qui ? Parfois on se sent mal dans sa peau, on a l’impression d’être dans une impasse, de ne plus savoir quoi faire, d’être désemparé…
  • Mais parce que franchir la porte d’un cabinet de  » psy  » est trop compliqué, parce que les  » psy c’est pas pour Soi « ,  » C’est pour les fous « , parce qu’on a l’impression qu’on s’en est toujours sorti(e) tout(e) seul(e), parce qu’on est bien entouré(e) et qu’après tout, nous avons tous nos petits problèmes…
  • Parce que dans certains cas, les proches à qui l’on se confie parfois ne peuvent pas comprendre, les amis ne suffisent pas, ils nous jugeraient ou ne pourraient pas nous apporter des  » conseils « …car ce n’est toujours cela que l’on recherche…

En effet, parfois, il suffit de parler et de se sentir écouté et compris par quelqu’un de plus  » neutre  » et de bienveillant qui ne porte pas de jugement mais qui nous accompagne et tente de nous aider à aller mieux.

Certains moments sont très difficiles à passer…l’angoisse est là, le doute s’installent, la colère se manifeste à nouveau : il faut faire quelque chose mais les questions demeurent…

 

CIMG0792.JPG

 » Pourquoi les mêmes schémas se répètent ? « 

Toutes les questions que nous nous posons parfois lorsque nous allons mal rejoignent les questionnements autour de  » Pourquoi donc rencontrer un  » psy  » ? et surtout pourquoi le faire venir chez soi depuis chez soi, plutôt que de se déplacer dans un cabinet comme cela se fait habituellement ? « .


La demande de rencontrer un psy : reconnaitre sa souffrance

Photo 166 » Si j’ai des problèmes vais-je enfin m’en sortir ou voir le bout du tunnel ? « 

La reconnaissance de sa souffrance et l’acceptation de devoir demander de l’aide constitue une première étape qui représente parfois une porte ouverte dans une situation qui semble pourtant complexe et particulièrement déplaisante.

La rencontre avec un psychologue clinicien (qui n’est pas un psychiatre : voir à ce sujet la page Les différents « psy »)  peut paraître sur le coup une démarche particulière, voire originale ou encore tout à fait étrange…surtout dans le cas d’une rencontre à domicile.

Pourtant, cela tend à devenir de plus en plus répandue pour plusieurs raisons :

  • Tout d’abord, le terme de « clinicien » renvoie à l’idée d’être au « chevet du patient », à ces côtés, presque en côte-à-côté ou assis en trois quart de profil. En ce sens, la pratique à domicile se rapproche de la visite à domicile du médecin traitant lorsque celui-ci intervient à des heures autres que celle de la journée de travail. Mais elle en diffère parce que le psychologue n’est pas tenu de donner un diagnostic mais de (re)formuler une idée de ce qu’il peut entendre de la souffrance, de dire quelque chose de ce qui ne se dit jamais, du resté parfois sous silence… contrairement au médecin, le psychologue clinicien ne va donc pas systématiquement énoncer un diagnostic ou prescrire une thérapeutique médicamenteuse.
  • Ensuite, la proposition d’un déplacement du psychologue à domicile correspond à un besoin croissant de la part des personnes en souffrance d’être accompagnées depuis un lieu qui leur soit familier et qui suscite moins d’appréhension que lorsque c’est le patient qui se rend au cabinet du professionnel et qui doit s’acclimater alors avec les lieux. Dans la rencontre à domicile, il s’agit de se sentir suffisamment chez soi tout en comprenant que ce temps de visite est particulier dans la mesure où il s’agit d’une rencontre avec un professionnel du soin psychique dont la fonction consiste à vous aider.
  • Enfin, le contexte actuel et la conjoncture socio-économique conduisent à la nécessité de repenser des espaces où accueillir la souffrance, à parler de sa souffrance à quelqu’un qui nous accompagne dans un cadre qui est explicité avec lui dès le début. Les raisons en sont multiples : le raccourcissement de la durée de séjour dans les hôpitaux, la rapidité des prises en charge, la charge de travail des professionnels, l’augmentation des demandes de soin, la montée de la bureaucratie, le développement d’une logique purement économique et productiviste qui ne laisse plus suffisamment de temps pour parler, les difficultés à trouver un rendez-vous avec un professionnel autant que les enjeux d’isolement social des plus fragiles et de solitude des personnes âgées conduisent inévitablement à augmenter la souffrance de ceux qui pense avoir besoin d’un temps de présence ou qui découvre que ce moment-là leur permet de se poser pour penser et prendre un minimum de recul par rapport à des situations parfois difficiles à supporter voire particulièrement pénibles à assumer.

Objectif principal

L’important est de permettre à chacun de co-construire le sens de sa demande et de définir au moins les objectifs principaux qu’il souhaite atteindre en définissant le cadre au sein duquel vont se dérouler les échanges avec le psychologue. Il y a donc dans ce domaine du soin à domicile autant de raisons et de sens que d’êtres humains en demande d’aide et en quête de sens.

Pour toutes ces raisons, ce type de démarche peut permettre de trouver quelqu’un qui écoute avec attention et bienveillance ce que l’on a à dire, sans jugement, dans le respect de la singularité de chacun, à partir d’une méthode et en accord avec une déontologie et la Loi : un autre qui nous consacre du temps, qui nous prête son attention, qui nous accompagne dans la compréhension des phénomènes que nous vivons et qui tente de nous accompagner en vue de trouver nos réponses.

  • Dans ces circonstances, une rencontre même ponctuelle, même une simple consultation, peut parfois permettre qu’une dynamique de changement s’opère et que les choses s’éclaircissent. Cela permet également d’évaluer ce qui au fond nous fait souffrir.
  • Parfois, il est nécessaire de prendre le temps « pour prendre du temps pour soi » et pour faire le point et réfléchir afin de prendre du recul
  • Parfois aussi il nous faut juste être entendu(e), simplement entendu(e) et compris(e) par quelqu’un de présent qui nous écoute et qui nous parle, quelqu’un que l’on ne connait pas mais dont c’est le métier d’accompagner, d’essayer d’apporter une aide avec bienveillance.
  • Parfois encore il est nécessaire d’avoir un avis plus  » objectif «  sur ce que l’on vit et que quelqu’un nous aide lorsque nous ne pouvons plus tout gérer.
  • Parfois enfin, c’est un répondant que nous recherchons, c’est d’une personne qui nous répond, et nous parle, qui reformule ce que nous disons : un autre un peu pareil et un peu différent à la fois qui peut nous aider à mettre des mots sur ce que nous vivons et le cas échéant qui peut nous aider dans des situations compliquées.

Les situations sont souvent bien plus complexes qu’elles n’y paraissent, c’est pourquoi, il est parfois nécessaire de prendre le temps pour raconter ce que nous ressentons et progressivement construire une alliance avec celui qui nous accompagne.

Pour toutes ces raisons la rencontre avec le psychologue à domicile ne saurait se faire dans l’urgence ou sans l’accord des parents dans le cas de consultations pour des enfants ou des adolescents.


Qui consulter ? à qui faire cette demande ?

 20140411_172808

 » Comment peut-on s’assurer que l’on consulte un professionnel qui a reçu une formation nécessaire à l’écoute de ce que l’on a à dire ? « 

Aujourd’hui, le Titre de psychologue est protéger par la Loi :

« L’usage professionnel du titre de psychologue est défini par l’article 44 de la loi n°85-772 du 25 juillet 1985 complété par l’article 57 de la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 qui fait obligation aux psychologues de s’inscrire sur les listes ADELI. »

Ceci constitue une première garantie d’un socle de connaissances indispensables à l’exercice de ce métier.

Il s’agit également de mesure de protection visant à endiguer les abus d’usurpation de titre et de profession de la part de personnes peu scrupuleuses ou auto-proclamées « psychologues » amis qui n’ont bénéficiées d’aucune procédure de validation de leur connaissance et de leur expérience.
Par ailleurs, pour éviter toutes confusions avec les autres types de « Psy », vous pouvez consulter la page Les différents « Psy ».

Sont actuellement autorisés à faire usage du Titre de Psychologue les détenteurs d’une Licence et d’un Master en psychologie tel qu’il est décrit dans les textes de Loi. Seuls ces documents vous garantissent d’un sérieux et d’un respect d’une pratique approuvée par les instances régissant la profession de psychologue en lien avec le ministère de l’enseignement et de la recherche.
Pensez donc à vérifier que la personne que vous consulter est bien titulaire de ces diplômes.

Conformément à la Loi, je suis détenteurs de diplômes décernés par l’Université Louis Lumière de Lyon qui me permettent de faire usage du titre de Psychologue clinicien.

Je suis titulaire de plusieurs diplômes tels que :

 

Licence en sciences humaines et socialesDiplômes de Licence HD

Mention Psychologie Option initiation à la formation d’adultes.

 


Master 1 / Maîtrise en sciences humaines et socialesDiplômes de Maitrise HD

Mention psychologie Psychopathologie et psychologie clinique.

 


Master II / Mastère en sciences humaines et socialesDiplômes de Master Pro HD

Mention psychologie – Finalités : professionnelle –

Psychopathologie et psychologie clinique.


– Master II / Mastère en sciences humaines et socialesDiplômes de Master Rech HD

Mention psychologie – Finalités : recherche –

Psychopathologie et psychologie clinique.


Par ailleurs, je suis enregistrés au répertoire ADELI (N°269302741).

 


Expérience professionnelle

  • Pratique professionnelle de plus de trois ans dans un cadre institutionnelle au sein d’un service de l’hospitalisation à domicile : intervention auprès de jeunes adultes, d’adultes ou de personnes âgées, souffrants de psychopathologies ou de maladies dégénératives (Sclérose Latérale Amyotrophiques, Sclérose en plaques, Chorée de Huntington) ou à issues mortelles telles que les cancers, en phase de traitement ou en soins palliatifs et en fin de vie.
  • Expérience d’intervention à domicile dans un cadre libéral depuis 2011.
  • Expérience en psychiatrie extra et intra-hospitalière : enfants, adolescents, adultes.
  • Suivis individuels et travail de groupe.
  • Expérience de groupes à médiation thérapeutique en institution : atelier d’expression, médiation numérique.
  • Travail de thèse sur l’utilisation du numérique en médiation.
  • Expérience de travail sur le Jeu vidéo et les Jeux à/sur écran.

Déontologie et éthique

Si les diplômes attestent de connaissances dans le domaine du soin psychique, la pratique de la psychologie nécessite d’être encadrée par la Loi.
Tout professionnel de soin psychique ne saurait se dérober aux règles du droit sous-prétexte de sa pratique clinique.
Par ailleurs, les professionnels se sont donnés un code afin de pouvoir encadrer leur activité et veiller à éviter les débordements ou prévenir des pratiques douteuses. le code de Déontologie des psychologue assure cette fonction de cadre protecteur.


Cabinet et Déplacements

– Je reçois en cabinet sur rendez-vous, à l’adresse suivante :

2, Rue Marietton, 69009 Lyon

– Je me déplace à domicile sur la ville de LYON et ses environs (le Grand Lyon : Villeurbanne, Vénissieux, Saint Fons, Vaulx-en-Velin…, Tassin, Francheville,…) uniquement sur rendez-vous.

Dans certains cas, je peux également me déplacer dans tout le département du Rhône, dans des endroits reculés, malgré la distance et moyennant une prise en charge supplémentaire des frais de déplacement. Cette pratique de la ruralité permet de proposer aux personnes les plus isolées d’être entendues dans leur souffrance.


Tarifs et paiements des prestations

Mes prestations s’élèvent à un montant de 60 € pour un entretien, déplacement compris dans le grand Lyon.

La rémunération du psychologue n’est à l’heure actuelle pas prise en charge par la sécurité sociale.

En revanche, certaines mutuelles proposent une prise en charge de ces frais pour un nombre limité de consultations.

Tous les paiements de prestation du psychologue sont soumis à une déclaration fiscale, dans le respect de l’anonymat du patient.

Vous trouverez sur les autres pages de ce site Internet l’ensemble des informations facilement accessibles qui vous permettront de comprendre cette démarche et de vous informer sur cette pratique du domicile.


Me contacter

Plusieurs moyens existent pour me contacter  :

– par téléphone : 06.50.01.90.06.

– par e-mail : guillaumegilletpsychologue@gmail.com

– par formulaire de contact ci-dessous :

 


Téléchargements

Voici la plaquette destinée aux professionnels :

Plaquette – Psyàdomicile – Pro

Voici la plaquette destinée aux patients et/ou leur entourage :

Plaquette – Psyàdomicile – Patient